Chauffage central

Il s'agit ici de chauffer plusieurs pièces d'un immeuble à partir d'un seul point de cet immeuble grâce à un générateur de chaleur, la chaudière, avec énergies diverses telles que le bois, le charbon, le gaz, le fioul.



Catégories :

Urbanisme - Appareil de chauffage - Cheminée

Recherche sur Google Images :


Source image : www.leguideduchauffage.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Une installation de chauffage central est un jeu d'ensemble complexe entre différents... L'histoire débute par la chaudière qui réchauffe l'eau.... de manière optimale la chaleur de la vapeur d'eau provenant des gaz de combustion.... (source : batibouw)
  • Avec une chaudière basse température fonctionnant au gaz naturel, GPL ou fioul domestique, l'eau qui alimente le réseau de chauffage central est chauffée à une... dans une chaudière classique, la chaleur contenue dans la vapeur d'eau des .... Le chauffage urbain. Un réseau de chaleur est constitué d'un ensemble... (source : econo-ecolo)
  • Installations de chauffage central - Vous trouvez ici des sociétés de Allemagne, ... ses Chauffage urbain, Chaudières et Armatures de chauffages, ... Installations de chauffage central est aussi disponible dans les langues... (source : industrystock)

Principe du chauffage central

Il s'agit ici de chauffer plusieurs pièces d'un immeuble à partir d'un seul point de cet immeuble grâce à un générateur de chaleur, la chaudière, avec énergies diverses telles que le bois, le charbon, le gaz, le fioul... plutôt que d'avoir un générateur de chaleur dans chaque pièce comme ce bon vieux poêle à charbon ou à bois. Pour ce faire, on installe dans la chaufferie une ou plusieurs chaudières selon les besoins de l'immeuble, un maisons unifamilialeent n'ayant besoin que d'une chaudière. Dans la majorité des cas, la chaudière est alors reliée par tuyauterie à des radiateurs ou convecteurs qui sont positionnés dans les différentes pièces devant être chauffées.

Ce principe peut être développé à grande échelle, telle que le chauffage de plusieurs immeubles, ou alors plus toujours.



Tubes utilisés pour le transport de la vapeur des réseaux de chauffage urbain


La co-génération, le chauffage urbain et le chauffage de district ont le plus souvent une distribution de l'énergie par un réseau de conduites de vapeur. Cette vapeur peut être produite par de grosses centrales pourvues de chaudières à vapeur. Certains réseaux sont alimentés avec la chaleur produite par une centrale d'incinération des ordures ménagères. Ces centrales sont plutôt localisées hors du centre-ville.

Le principe de la distribution de la chaleur dans le bâtiment reste le même sauf qu'à l'intérieur du bâtiment la chaufferie voit les chaudières remplacées par des échangeurs de chaleur. Les échangeurs transfèrent la chaleur de la vapeur apportée par la ville ou l'industrie (réseau primaire), au réseau secondaire de chauffage qui lui alimente les radiateurs de la bâtisse. Ce circuit secondaire contient de l'eau dont la température est sans danger pour les usagers mais suffisante pour réchauffer la totalité du bâtiment car la vapeur d'origine atteint 110° ou alors plus.

Les villes de New York, Montréal et Paris ont des dispositifs de chauffage urbains ou de district.

La vapeur vendue aux abonnés passe par les compteurs chez les clients qui sont facturés selon la consommation du nombre de mètres cubes de vapeur utilisés par chacun d'eux.

Le chauffage de district sert à diminuer la concentration des sous-produits de la combustion dans les centres-ville. Il offre en prime l'occasion de récupérer des énergies qui seraient autrement gaspillées.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Chauffage_central.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu